mélangé


mélangé

mélange [ melɑ̃ʒ ] n. m.
• 1538 n. f.; meslinge 1380; de mêler
1Action de mêler, de se mêler. Faire, opérer un mélange, le mélange de divers éléments. alliage, alliance, assemblage, association, combinaison, fusion, mixtion, 1. union. Doser les éléments d'un mélange. Mélange de matières à haute température, dans un four. alliage, amalgame. Mélange de vins. coupage.
Par ext. Mélange et fusion de races, d'éléments ethniques. 1. brassage, métissage; melting-pot.
2 ♦ — Loc. SANS MÉLANGE : pur. Substance à l'état isolé et sans mélange. Fig. Un bonheur sans mélange.
3Ensemble résultant de l'union de choses différentes, d'éléments divers. amalgame, amas, assemblage, réunion. Mélange complexe, compliqué, intime, inextricable ( emmêlement, enchevêtrement) , confus, disparate, hétéroclite ( confusion, fatras, fouillis, méli-mélo, pêle-mêle, salmigondis) . Ingrédients d'un mélange. Un mélange de farine et d'œufs. Mélange de salades. mesclun. Le vert est un mélange de bleu et de jaune. L'air est un mélange gazeux.
Chim., techn. Association de plusieurs éléments, de plusieurs corps rendus indistincts, mais qui conservent leurs propriétés spécifiques (de sorte qu'ils demeurent séparables par des moyens mécaniques). combinaison, composé. Les solutions sont des mélanges moléculaires. Composition, analyse d'un mélange. Mélange détonant. Mélange explosif. Mélange pharmaceutique. mixture, préparation. Mélange carburant. Mélange deux temps : carburant composé d'essence et d'huile pour moteur à deux temps. Absolt Mélange riche, pauvre.
Mélange de boissons. cocktail, mixture. Mélange de bière et de limonade. panaché. « l'estomac tout barbouillé des quatre sortes d'alcools dont il avait eu l'imprudence de faire le mélange » (Perec) .
Assemblage de choses diverses. assemblage, composé. « le gros chien Riquet, qui était un affreux mélange de saint-bernard et d'épagneul » (Aragon). Mélange de courage et de faiblesse. Mélange de vérités et de mensonges. tissu. Mélange des styles, des genres. Mélange d'idées, de doctrines. syncrétisme.
4Didact. MÉLANGES, titre de recueils sur des sujets variés. ⇒ miscellanées, variétés. « Mélanges littéraires, mélanges historiques », de Voltaire. « Mélanges politiques », de Chateaubriand. Spécialt Ouvrage composé d'articles réunis et dédiés à un maître par ses amis, ses disciples.
⊗ CONTR. Discrimination, séparation, 1. tri.

mélange nom masculin (de mêler) Action de mêler, de mettre ensemble des substances diverses, de les réunir en un tout : Faire un mélange de vin et d'eau. Substance obtenue en mêlant : Le vert est un mélange de bleu et de jaune. Réunion de choses ou d'êtres de natures diverses : Un style qui est un mélange d'ancien et de moderne. Brassage, croisement, métissage de personnes d'origines diverses : Le mélange des ethnies en Amérique. Chimie Association de plusieurs corps sans réaction chimique. Opération consistant à augmenter le degré d'homogénéité d'un ensemble de corps. ● mélange (citations) nom masculin (de mêler) Jean Racine La Ferté-Milon 1639-Paris 1699 Mais je n'ai plus trouvé qu'un horrible mélange D'os et de chairs meurtris, et traînés dans la fange, Des lambeaux pleins de sang, et des membres affreux Que des chiens dévorants se disputaient entre eux. Athalie, II, 5, Athalie mélange (expressions) nom masculin (de mêler) Sans mélange, pur de toute chose contraire ou différente qui viendrait troubler : Un bonheur sans mélange. Loi du mélange des gaz, synonyme de loi de Dalton. Mélange de signaux, synonyme de mixage. Mélange tectonique, rassemblement dans une unité d'éléments d'appartenance paléogéographique distincte à la suite d'un processus tectonique. Mélange pauvre, mélange air-carburant utilisé dans un moteur, dans lequel la proportion de carburant est inférieure à la proportion optimale, qui est de l'ordre de 1/14,5 en poids. (L'adoption d'un mélange pauvre diminue la consommation du moteur, mais impose une régulation électronique de la carburation et de l'allumage.) Mélange riche, mélange air-carburant dans une proportion voisine de la proportion optimale. Entropie de mélange, différence existant entre l'entropie d'un mélange de deux gaz (ou liquides) différents et la somme de leurs entropies lorsqu'ils sont séparés. ● mélange (synonymes) nom masculin (de mêler) Action de mêler, de mettre ensemble des substances diverses, de...
Synonymes :
Substance obtenue en mêlant
Synonymes :
- réunion
Réunion de choses ou d'êtres de natures diverses
Synonymes :
Brassage, croisement, métissage de personnes d'origines diverses
Synonymes :
Électroacoustique. Mélange de signaux
Synonymes :

mélange
n. m.
d1./d Action de mêler; fait de se mêler. On obtient l'orangé par le mélange du jaune et du rouge. Le mélange des peuples.
d2./d Produit résultant de l'union de substances incorporées les unes aux autres.
Fig. Un mélange de douceur et de gravité. Un bonheur sans mélange, que rien ne trouble.
|| CHIM, PHYS Substance résultant de l'union, sans combinaison, de plusieurs corps, par dissémination de leurs molécules au sein les uns des autres. On peut séparer les constituants d'un mélange par les méthodes de fractionnement de l'analyse immédiate. Mélange homogène (qui comporte une phase), hétérogène (qui comporte plusieurs phases).
d3./d (Plur.) Recueil composé d'écrits sur différents sujets.

MÉLANGE, subst. masc.
A. — 1. Action de mêler ou de mélanger, de se mêler ou de se mélanger; résultat de cette action. Effectuer, opérer un mélange, le mélange de (deux ou plusieurs éléments); mélange de cafés, de couleurs, de fluides, de minéraux; doser les éléments d'un mélange; faire le mélange de qqc. et de qqc./avec qqc. (vx à qqc.).
a) [Le compl. déterminatif objectif désigne des choses concr.] Quinette fit dans une terrine un mélange d'eau et d'eau de Javel (ROMAINS, Hommes bonne vol., 1932, p.96):
1. Le verre d'eau se trouvait sur la table de nuit, avec la fleur d'oranger et le sucre. Largilier fit le mélange et le lui porta. — Merci. J'aurais préféré de l'eau pure. Mais ça ne fait rien.
MALÈGUE, Augustin, t.2, 1933, p.464.
b) [Le compl. à valeur objective désigne des choses abstr.] Comme prose, il faudrait pouvoir faire un mélange de Rabelais et de La Bruyère (FLAUB., Corresp., 1852, p.353):
2. C'est dans ce grand atelier [à Florence] que la tradition de l'antiquité s'est rencontrée avec l'idéalisme chrétien, et que leur mélange a produit ces formes sévères qui restèrent toujours inconnues à l'école de Venise.
QUINET, All. et Ital., 1836, p.164.
c) ANTHROPOL., BIOL., BOT. [Le compl. à valeur subjective désigne deux animés de races ou d'espèces différentes] Union en vue de la reproduction. Synon. croisement. La plupart de nos chevaux normands ont été achetés poulains en Bretagne. Le mélange d'arabe et de normand donne l'anglais (MICHELET, Journal, 1831, p.95). V. bétel ex. et croisement ex. 2:
3. ... l'ethnographie signale de singulières ressemblances; comme si (...), de ces mélanges hamitiques ou sémitiques avec une proportion de sang nègre, fussent résultés des groupes très analogues. De bons observateurs ont décrit le processus de ce métissage...
VIDAL DE LA BL., Princ. géogr. hum., 1921, p.112.
P. ext. Synon. brassage, fusion, métissage. Mélange de races, de sang, d'éléments ethniques, de nationalités, de populations; mélange ethnique. Elle faisait partie de ces milieux où le mélange des sangs qui vont se recroisant sans cesse (...) font refleurir (...) les vices et les compromissions héréditaires (PROUST, Fugit., 1922, p.679). V. creuset ex.
2. Introduction d'un élément étranger qui vient altérer quelque chose. La révélation primitive et le culte divin ne s'étoient nulle part conservés purs de tout mélange d'erreur et de superstition (LAMENNAIS, Religion, 1826, p.194).
Loc. adj. inv.
Sans mélange de (vieilli). Pur de. Leur pitié spontanée est sans mélange de blâme ou de conseil (STAËL, Corinne, t.1, 1807, p.10).
Sans mélange
[Appliqué à une chose concr.] Chimiquement pur; p. ext., absolument pur. Ce beau ciel limpide et ce bleu sans mélange (BARBIER, Iambes, 1840, p.137).
[Appliqué à une chose abstr.] Absolument pur, que rien ne vient altérer. Synon. absolu, complet, parfait, total. Bonheur, joie sans mélange. Un rire franc signifie naïveté, pureté, bonté sans mélange (ALAIN, Beaux-arts, 1920, p.157):
4. Quels triomphes lui réservait l'avenir! Son contentement aurait été sans mélange, s'il n'y avait pas eu pour le soir même la perspective du rendez-vous.
ROMAINS, Hommes bonne vol., 1932, p.265.
Emploi adv., vx. Jouir sans mélange. Pour goûter sans mélange le plaisir de cette aventure, il fallait être brave jusqu'à la témérité (SAND, Lélia, 1839, p.443).
B. —Ensemble d'éléments différents réunis pour former un tout.
1. [En parlant de choses concr.] Produit obtenu en mélangeant deux ou plusieurs substances. Synon. composition, mixture. Un mélange d'eau et de vin; un mélange de cafés, de tabacs; un mélange de liqueurs. Sa soupe de midi cuisait. C'était un mélange de macaroni, de feuilles de choux et de betteraves, avec du pain coupé dedans (RAMUZ, A. Pache, 1911, p.102).
♦[Sans compl. déterminatif] Fin, heureux, savant mélange; mélange intime, inextricable. Posez la casserole sur un fourneau bien allumé, et tournez avec une spatule, jusqu'à ce que le mélange soit convenablement épaissi et mollet (BRILLAT-SAV., Physiol. goût, 1825, p.362):
5. Elle s'est fait bouillir aussitôt une grande cafetière de son mélange, un genre d'infusion, de la verveine plus de la menthe et un petit tiers de banyuls... Elle prenait goût aux choses fortes... surtout aux vins cuits... (...). Ça la remontait extrêmement vite. C'était un mélange indiqué par diverses sages-femmes de l'époque...
CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p.609.
CIN. Synon. vieilli de mixage (v. ce mots A).
Rem. Mélange recommandation officielle. (Ds Pt ROB. 1970, s.v. mixage).
RADIO. ,,Opération consistant à additionner plusieurs signaux`` (Radio 1972).
CHIM., PHYS., PHARMACOL., TECHNOL. Association de plusieurs corps où les constituants gardent leurs propriétés spécifiques et sans qu'il y ait combinaison de leurs molécules. Anton. corps pur. Mélange gazeux, liquide, solide; mélange moléculaire; mélange homogène, hétérogène; mélange pharmaceutique; analyse, composition d'un mélange; examiner un mélange. Certains réactifs chimiques agissent sur un mélange trouble en précipitant un élément et en clarifiant l'autre (HUGO, Misér., t.1, 1862, p.141):
6. J'ai vu agiter, pour une expérience de physique, un flacon où plusieurs liquides avaient été versés. Le mélange perdit toute couleur définissable, bouillonna; puis, les densités opérèrent, et chaque liqueur se superposa par ordre, très pure.
ESTAUNIÉ, Empreinte, 1896, p.311.
Mélange (carburant). [Sans compl. déterminatif] Mélange de gaz utilisé dans un moteur. (Dict. XIXe et XXe s.). Mélange riche, pauvre.
Mélange détonant. Dans l'inflammation du mélange détonant (...) intervient une action spéciale de la nature, par laquelle elle (...) crée de toutes pièces de la force mécanique (COURNOT, Fond. connaiss., 1851, p.532).
Mélange réfrigérant. ,,Mélange d'un sel avec de l'eau ou, mieux, avec de la neige ou de la glace pilée pour obtenir des températures basses`` (GRAND. 1962). Il le mit [de l'acide azotique] en présence de la glycérine (...) et il obtint, même sans employer de mélange réfrigérant, plusieurs pintes d'un liquide huileux et jaunâtre (VERNE, Île myst., 1874, p.158).
Au plur. [Dans des emplois partic.]
Fam. Les mélanges. Les boissons alcoolisées différentes absorbées au cours d'un repas, d'une soirée, d'une réception. Éviter, ne pas supporter les mélanges. Car il est bon de traiter l'amitié comme les vins et de se méfier des mélanges (COLETTE, Belles sais., 1954, p.78).
Titre d'un recueil de courtes pièces de vers ou de prose sur des sujets divers. Synon. miscellanées, variétés. Mélanges historiques, littéraires, politiques (d'un auteur). En lisant la préface de Renan à ses Mélanges d'histoire et de voyage (1878), quelle vue claire je prenais du boulangisme (BARRÈS, Cahiers, t.10, 1913, p.121).
Titre d'un ouvrage composé d'articles réunis et dédiés à un maître par ses amis, ses collaborateurs, ses disciples, en hommage à ce maître et portant sur la discipline dans laquelle il s'est distingué. Mélanges offerts à M. ..., et p. abrév., Mélanges + nom propre: Mélanges Cohen, Mélanges Imbs, etc. Voir l'article de Baldensperger dans les Mélanges Lanson, chez Hachette (BARRÈS, Cahiers, t.14, 1923, p.223).
2. Au fig.
a) [En parlant de choses abstr.] Ensemble plus ou moins homogène obtenu à partir d'éléments plus ou moins différents. Synon. amalgame, amas, assemblage, réunion, tissu. Un mélange de bien et de mal, de courage et de faiblesse, de vérités et de mensonges, de qualités et de défauts; mélange complexe, équilibré, harmonieux, intime, inextricable; curieux, heureux, singulier mélange. Il sourit, avec ce mélange de blague et de tendresse dont le dosage lui est propre (MARTIN DU G., Devenir, 1909, p.24). Dans toutes les pensées des hommes, il y a du mélange: du meilleur et du pire (DUHAMEL, Combat ombres, 1939, p.135).
En partic. [Dans une oeuvre, un écrit, et p. méton. chez un auteur] Le mélange des genres (v. genre A 2 c); mélange des tons, des styles; mélange de thèmes littéraires, musicaux; mélange du comique et du tragique. M. Droz, un professeur, blâme Shakespeare pour son mélange du sérieux et du bouffon (FLAUB., Bouvard, t.2, 1880, p.19):
7. Il y a dans les meilleurs vers de Baudelaire une combinaison de chair et d'esprit, un mélange de solennité, de chaleur et d'amertume, d'éternité et d'intimité, une alliance rarissime de la volonté avec l'harmonie, qui les distinguent nettement des vers romantiques comme ils les distinguent nettement des vers parnassiens.
VALÉRY, Variété II, 1929, p.150.
b) [En parlant de pers.]
[De deux pers. de sexe opposé] [Don Rodrigue à l'actrice:] Vous travaillez encore mieux que lui, ça fond bien ensemble nous deux. Il y a tout de même des choses pour lesquelles il n'y a rien de tel que le mélange d'un homme et d'une femme (CLAUDEL, Soulier, 1929, 4e journée, 6, p.888).
[De la personnalité complexe d'une pers.] Princesse Dolgorouki. Un mélange assez agréable de Cosaque et de Circassienne (CONSTANT, Journaux, 1804, p.131).
Prononc. et Orth.:[]. Ac. 1694, 1718: mes-; dep. 1740: mé-. Étymol. et Hist. 1. 1380 meslinges «ensemble d'éléments divers» (ROQUES t.2, I, 9274) forme encore en usage au XVIe s. au fém. et au masc. v. HUG.; 2. 1538 mélange fém. «action de mélanger» (EST., s.v. miscellaneus) encore fém. au XVIIe s. (COTGR. 1611); 1584 [date de l'éd.] masc. (RONSARD, Les Daimons, 164, variante ds Œuvres, éd. P. Laumonier, t.8, p.123); 3. a) 1555 fém. plur. «recueil d'écrits» (ID., Meslanges, ibid., t.6, p.131); 1704 masc. plur. (Trév.); b) 1895 spéc. «recueil d'articles offert en hommage à un professeur» (Mél. J. Havet). Dér. de mêler à l'aide d'un suff. d'orig. germ. -ingo (v. BAIST ds Z. rom. Philol. t.31, p.616; FEW t.6, 2, p.166), v. suff. -ange; l'a. fr. avait meslance (dep. le XIIe s. v. GDF. et T.-L.). Fréq. abs. littér.: 2 228. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 3 882, b) 2 453; XXe s.: a) 2 403, b) 3 403. Bbg. MACK. t.2 1939, p.143. — QUEM. DDL t.18. — UREN (O.). Le Vocab. du cin. fr. Fr. mod. 1952, t.20, p.212.

mélange [melɑ̃ʒ] n. m.
ÉTYM. 1538, meslange; meslinge, v. 1380; de mêler.
1 Action de mêler, fait de se mêler.REM. Mélange, subst. correspondant au verbe mêler, a aussi et souvent des emplois correspondant au verbe mélanger. || Faire, opérer un mélange, le mélange de divers éléments. Alliage, alliance, assemblage, association, combinaison, incorporation, mariage, union. || Mélange juste, tempéré ( Tempérament). || Doser les éléments d'un mélange. || Effectuer le mélange des drogues pour préparer un médicament ( Mixtion). || Mélange de vins ( Coupage). || Mélange de matières à haute température, dans un four ( Alliage, amalgame). || Mélange du ciment. || Mélange naturel de minéraux (→ Impur, cit. 1). || Mélange de deux fluides par diffusion, par osmose.Techn. || Mélange en ligne des produits finis (hydrocarbures).
1 Le vrai coloriste (…) connaît de naissance la gamme des tons (…) les résultats des mélanges (…) et (…) il peut ainsi faire une harmonie de vingt rouges différents.
Baudelaire, Curiosités esthétiques, III, Salon de 1846, III.
2 Vous savez bien que le cognac que nous allons leur envoyer (…) est destiné à des mélanges pour le grand public. Je veux faire moi-même le mélange.
J. Chardonne, les Destinées sentimentales, p. 433.
Par métaphore. || « Le mélange des âmes dans l'amitié » (cit. 1, Montaigne). || Faire le mélange d'une chose et d'une autre, avec une autre (et, vx, à une autre) : || « De notre sang au leur font d'horribles mélanges » (Corneille). → Carnage, cit. 3.
Spécialt, vx. Action d'accoupler, de s'accoupler, en parlant de deux êtres vivants de races différentes. Accouplement, croisement.
3 (…) tout ce que nous faisons par art peut se faire (…) par la nature; il est donc souvent arrivé des mélanges fortuits et volontaires entre les animaux, et surtout parmi les oiseaux (…)
Buffon, Hist. nat. des oiseaux, Plan de l'ouvrage.
(1694). Par ext. || Mélange et fusion des races, d'éléments ethniques. Brassage (→ Assimilation, cit. 9; humaniser, cit. 8), fusion, métissage.
4 Les races les plus énergiques qui ont paru sur la terre sont sorties du mélange d'éléments opposés (…) ou, tout au contraire d'éléments identiques.
Michelet, la Femme, II, I.
2 Vieilli. || Mélange de : introduction d'un élément étranger, qui vient se mêler à. || « Aucun bien n'est exempt (cit. 11, Montaigne) de quelque mélange de mal. »
5 Sa vertu (celle de Polyeucte) … n'a aucun mélange de faiblesse.
Corneille, Polyeucte, Examen.
Mod. Sans mélange de : pur de… (→ Amour, cit. 1; gaulois, cit. 8). || Joies sans mélange de chagrins (→ Base, cit.15).(Av. 1613). Absolt. || Sans mélange : pur. || Substance à l'état (cit. 51) isolé et sans mélange.Un bonheur sans mélange, parfait, intense (→ Idyllique, cit. 2).
6 Tandis que vous vivrez, le sort qui toujours change,
Ne vous a point promis un bonheur sans mélange.
Racine, Iphigénie, I, 1.
7 Il n'y a que le mal qui soit pur et sans mélange de bien. Le bien est toujours mêlé de mal. L'extrême bien fait mal. L'extrême mal ne fait pas de bien.
A. de Vigny, Journal d'un poète, p. 97.
3 (1538). Ensemble résultant de l'union de choses différentes, d'éléments divers. Alliage, alliance, amalgame, amas, assemblage, assortiment, réunion. || Mélange harmonieux, équilibré. || Mélange complexe, compliqué ( Complexité), intime, inextricable ( Emmêlement, enchevêtrement, entrelacement), confus, discordant, disparate, hétéroclite ( Confusion, désordre, fatras, fouillis, méli-mélo, pêle-mêle). || Mélange impur (→ C'est moitié farine moitié son). || Ingrédients d'un mélange.(1845). Spécialt. Chim., techn. Association de plusieurs éléments, de plusieurs corps rendus distincts, mais qui conservent leurs propriétés spécifiques (de sorte qu'ils demeurent séparables par des moyens mécaniques). Combinaison, composé. || Les solutions sont des mélanges moléculaires. || La thermite, mélange servant à la soudure autogène. || Composition, analyse d'un mélange. || Mélange pharmaceutique. Mixture, préparation.Mélange carburant ( Carburation).Absolt. || Mélange riche, pauvre, détonant, explosif (cit. 1 et supra), réfrigérant. || Séparer les éléments, les composants d'un mélange par distillation (cit.), centrifugation, etc.Mélanges utilisés en agriculture. || Le méteil, mélange de seigle et de froment. || Le barbotage, mélange nutritif pour les bestiaux. || Le compost, mélange fertilisant.Mélange de tabacs pour la pipe.Spécialt. Préparation culinaire formée de substances mêlées (→ Farine, cit. 4; gratiner, cit. 1). Bouillabaisse, fricassée, macédoine, olla-podrida, pot-pourri, ragoût, ratatouille, ripopée, salade, salmigondis (au sens propre).Mélange de boissons. Cocktail. — ☑ Fam. Se méfier (cit. 3) des mélanges, de l'association de boissons alcoolisées différentes (au cours d'une soirée, d'un repas).Mélange de couleurs ( Bigarrure), de lumière et d'ombres.Mélange sonore (→ Contralto, cit. 1). || Mélange de sons discordants. Cacophonie.
8 (…) voulant s'emplir le cerveau de crépuscule, il avait eu recours à cet effrayant mélange d'eau-de-vie, de stout et d'absinthe qui produit des léthargies si terribles.
Hugo, les Misérables, IV, XII, II.
9 Emma se sentit, en entrant, enveloppée par un air chaud, mélange du parfum des fleurs et du beau linge, du fumet des viandes et de l'odeur des truffes.
Flaubert, Mme Bovary, I, VIII.
10 Pour se reposer de la danse, il préparait des mélanges, qui tenaient plus de la sorcellerie que de l'art du barman.
R. Radiguet, le Bal du comte d'Orgel, p. 45.
tableau Vocabulaire de la chimie.
Poét. || « Un horrible mélange d'os et de chairs (cit. 5) meurtris » (Racine).
Fig. (1549). || Mélange de races, mélange ethnique (cit. 3), produit d'êtres différents (hybride, métis).
11 Gaulois par sa naissance, Syrien par sa mère, Africain par son père, Caracalla présente ce discordant mélange de races et d'idées qu'offrait l'Empire à cette époque. En un même homme, la fougue du Nord, la férocité du Midi, la bizarrerie des croyances orientales, c'est un monstre, une Chimère.
Michelet, Hist. de France, I, III.
12 (…) le gros chien Riquet, qui était un affreux mélange de Saint-Bernard et d'épagneul, se roulait à terre, en chassant avec ses pattes les moustiques.
Aragon, les Beaux Quartiers, I, IX.
(1549). Abstrait. Amalgame, assemblage, composé, réunion. || Mélange de courage (cit. 19) et de faiblesse, de férocité (cit. 4) et d'indulgence… || Mélange de vérités et de mensonges. Tissu, tissure. || Cet homme est un mélange de qualités et de vices.(Dans une œuvre, un écrit). || Mélange de bon (cit. 132) et de mauvais. || Mélange des styles, des genres. Bariolage (fig. → Boursouflé, cit. 1; fertilité, cit. 4).Absolt. || Un mélange indigeste (cit. 4), illisible.Mélange d'idées, de doctrines. Syncrétisme. || Mélange de thèmes littéraires, musicaux. Pot-pourri, rhapsodie.
13 C'est un composé de Rembrandt, de Watteau et des songes drolatiques de Rabelais; singulier mélange !
Th. Gautier, Voyage en Espagne, p. 84.
14 M. Clemenceau, voyez-vous, c'est un paradoxal mélange de scepticisme naturel (…) de pessimisme réfléchi (…) et d'optimisme résolu; mais il faut reconnaître que le dosage est excellent !
Martin du Gard, les Thibault, t. VIII, p. 254.
4 (1690). Didact. || Mélanges. Titre de recueils de pièces littéraires, de petits écrits sur des sujets variés. Miscellanées, variétés. || Mélanges littéraires, mélanges historiques, de Voltaire. || Mélanges politiques, de Chateaubriand.Au sing. :
15 Ce recueil contient la substance d'une sorte d'album que j'ai formé naguère de fragments très divers (…) Il n'est pas de livre dont le titre soit plus vrai que celui-ci. Le désordre qui « règne » (comme on dit) dans mélange s'étend à la chronologie.
Valéry, Mélange, Avis au lecteur.
(1896). Spécialt. Ouvrage composé d'articles réunis et dédiés à un maître par ses amis, ses disciples. || « Mélanges de linguistique, offerts à Albert Dauzat par ses élèves et ses amis. » || Les Mélanges X, offerts à M., à Mme X.
CONTR. Discrimination, dissociation, séparation, tri.
DÉR. Mélanger.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • mélange — [ melɑ̃ʒ ] n. m. • 1538 n. f.; meslinge 1380; de mêler 1 ♦ Action de mêler, de se mêler. Faire, opérer un mélange, le mélange de divers éléments. ⇒ alliage, alliance, assemblage, association, combinaison, fusion, mixtion, 1. union. Doser les… …   Encyclopédie Universelle

  • Melange — Mélange Un mélange est une association de deux ou plusieurs substances solides, liquides ou gazeuses qui n interagissent pas chimiquement. Le résultat de l opération est une préparation aussi appelée mélange. Les substances mélangées sont… …   Wikipédia en Français

  • Melange — Sf Mischung , österr. Milchkaffee per. Wortschatz fremd. Erkennbar fremd (18. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. mélange, Abstraktum zu frz. mêler mischen (meliert).    Ebenso nndl. melange, ne. mélange, nfrz. mélange. ✎ DF 2 (1942), 97.… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Melange — may refer to: Mélange, a geological breccia above a subduction zone environment Wiener Melange, a Viennese specialty coffee, similar to cappuccino Melange (fictional drug) or spice, a fictional drug in Frank Herbert s Dune series This… …   Wikipedia

  • Melange — tambien es una especialidad vienesa de cafe, similar al cappuccino. Melange es el nombre ficticio de una droga especia central a la Saga de Dune, una serie de novelas de Ciencia Ficcion creada por Frank Herbert. El sabor de la especia melange es… …   Enciclopedia Universal

  • mélangé — mélangé, ée (mé lan jé, jée) part. passé de mélanger. Différents ingrédients mélangés ensemble. •   Buvez encore avec plaisir les derniers verres du vin trop mélangé de cette vie ; soyez heureux, si on peut l être, VOLT. Lett. Richelieu, 6 juin… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • melange — (n.) 1650s, from Fr. mélange (15c.), from mêler to mix, mingle, from O.Fr. mesler (see MEDDLE (Cf. meddle)) …   Etymology dictionary

  • mélange — /fr. meˈlã1/ [vc. fr., dal v. mêler «mescolare»] s. m. inv. 1. (di colori) mescolanza, misto 2. filato di vari colori FRASEOLOGIA caffè mélange, caffè viennese …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

  • melange — ► NOUN ▪ a varied mixture. ORIGIN French mélange, from mêler to mix …   English terms dictionary

  • Mélange — (fr., spr. Melangsch), Mischung, Gemengsel; Mélanges, Schriften vermischten Inhalts …   Pierer's Universal-Lexikon